Des règles plus strictes pour le kitesurf en Belgique !

Belgium KiteboardingLe kitesurf en Belgique sera dorénavant soumis à des règles beaucoup plus strictes. Le secrétaire d’Etat Etienne Schouppe a préparé un arrêté royal et les règlements de police des communes de la Côte vont être adaptés, écrivent Het Nieuwsblad et Het Laatste Nieuws mardi. Le week-end passé, trois accidents impliquant des kiters se sont produits. Le kitesurf, qui consiste à glisser sur une planche de surf spéciale, tracté par une sorte de cerf-volant, ne sera à l’avenir autorisé que dans certaines zones spécialement définies. Ce sport sera également interdit par vent de 7 beaufort ou plus, les kiters devront rester à au moins 200 mètres de la plage et devront toujours porter un équipement de sécurité.

C’est ce que stipule l’arrêté royal pris par le secrétaire d’Etat pour la Mer du Nord Etienne Schouppe (CD&V). L’arrêté royal va maintenant être soumis aux régions puis au Conseil d’Etat.

Le gouverneur de Flandre occidentale souhaite également que des règles plus claires soient prises pour les kitesurfeurs. Il appelle tous les bourgmestres de communes côtières à réfléchir ensemble à la question la semaine prochaine. L’avenir pour la pratique du kitesurf en Belgique n’est pas tout rose.

source: lalibre, rtl

Kitesurfeur.be a ajouté au menu principal une section « Réglementation« . Vous y trouverez toutes les informations nécessaires à la pratique du kitesurf en Beglique.

About Bidiman

Jérôme, @lias Bidiman sur le forum est le fondateur du forum et de l'école Kitesurfeur.be. Passionné par l'informatique et le Kitesurf, il en a fait son métier en reprenant le magasin de kitesurf Billykite.be à Bruxelles. Il contribue aussi au développement et à la défense du kitesurf en Belgique avec l'ASBL: Belgium Kitesurf Association.

24 comments

  1. -Zone spécialement définie: d’accord

    -interdit par vent de 7 beaufort (28 noeuds) et plus sauf pour len10 et les gens encadré: d’accord

    -Rester à au moins 200m de la plage ABSURDE ! ABSURDE ! ABSURDE ! Ca devrait être l’inverse!
    Comment veut on qu’un débutant apprenne à kitesurfer à 200m du rivage! il va dériver un max et même pas pouvoir rejoindre la côte en cas de problème.
    Comment veut on améliorer nos tricks. c ‘est pas à plus de 200m du rivage que je vais m’essayer à mon premier handle-pass…mais bien là où j’ai pied !

    -Un équipement de sécurité…gilet casque fusée de détresse et une ancre aussi tant qu’on y est…Les associations de kite me semble-t-il on déjà répondu à cette question pour le port du casque. Celui-ci est obligatoire pour les débutants et les gens de tout niveau qui garde leur planche attachée à eux-même par un leash.
    En ce qui concerne le gilet de sauvetage mon avis est partagé. son unique utilité réside dans le fait que le pratiquant tombe inconscient, assommé par sa planche ou un choc violent. Pour le reste du temps,..je trouve que le néoprène nous donne déjà une bonne flottabilité. Je n’ai pour ma part, jamais eu l’impression de me noyer avec mon matos pendant une session.

    ======

    Je crois que le gros problème réside dans la facilité d’accessibilité de sport qui est extrême (on l’oublie souvent) et dangereux et nécessite de prendre de grandes précautions pour éviter des incidents graves ou mortels.

    Prenez des cours, renseignez-vous, encadrez-vous par des personnes compétentes capables de vous mettre en apprentissage dans des endroits ventés adéquats.
    ou alors,
    prévenez que vous avez des tendances suicidaires et faites cela dans un endroit ou vous ne blesserez personne…

  2. D’accord avec toi Bidi.
    Beaucoup de gens ne savent pas la force de traction que les ailes de kite poduisent. De loin ca à l’air facile et tout.
    D’abord commencer avec des petites ailes avec des conditions raisonnable et savoir manier dans tous les sens presque les yeux fermer.
    Les gens brulent les étapes et veulent tout savoir faire du 1er coup. Mais voila ou on va en arriver avec des gens pareils.

  3. Triste nouvelle pour le kitesurf belge… Pourquoi ne pas introduire un permis pour le kitesurf?! J’étais à Wissant ce Dimanche, zone de navigation ok, mais il y avait autant de baigneur dans la zone de kite que en dehors… Il faudrait quasiment un flic tout les 100 mètres pour faire respecter la chose. Puis le truc des 7 bft c’est difficilement applicable… on sait tous que le vent peux passer de 20 nœuds à 35 sur la même journée. Donc si je comprends bien les kiteurs devront toujours avoir un anémo sur eux et le sortir toutes les 20 minutes ?? on lance une pétition 🙂 ?!

  4. Je crois qu’il faut pas trop s’inquiéter…:
    « L’arrêté royal va maintenant être soumis aux régions puis au Conseil d’Etat. »
    et
    « Il appelle tous les bourgmestres de communes côtières à réfléchir ensemble à la question la semaine prochaine. »

    Faut d’abord un gouvernement avant de passer des lois :).

  5. @Bidiman

    Bonjour,

    Cela fait un petit temps que je visite le site et, tout d’abord bravo pour la tenue de celui-ci !

    Malheureusement, ce dimanche n’annonce que les prémices de ce qui devait arriver et arrivera (et est arrivé) trop souvent pour un loisir tel que le nôtre.

    Un sport visuelement attractif s’apparentant au cerf-volant (un jeu d’enfant), et pourtant pas si accessible que ça vu le cout du matériel !
    Connaissant quelques personnes au Windekind, nous avons eu cette discussion qu’une réglementation allait devoir venir mettre en place de nouvelles règles, à la demande des pouvoirs publics, et les éléments déclencheurs se sont bousculés ce week-end.

    Le premier soucis ne serait-il pas (c’est dans l’air du temps) de fédérer les kiteurs autour d’une fédération propre à eux et qui réfléchirait à une solution à proposer aux élus avant qu’ils ne décident pour nous. Les clubs de la côte ne sont pas si nombreux.

    Et, finalement, la solution n’est-elle pas simplement un bout de papier certifiant des connaissances théorique et technique de base (nécessaire quand j’en vois certains sur l’eau)par des gens responsables de club suite à quelques heures de cours minimum « obligatoire ».

    Personnelement, j’étais là dimanche et comme à d’autres endroits, comme Wissant (bien pire en terme de sécurité), j’ai encore été témoin des abérrations de débutants ou de confirmés…
    Venant de la planche, je suis pourtant passé comme beaucoup par une école de kite (Windekind), et les infos d’usage (priorité, plage et fenêtre de vent, démarrage)et de sécurité de base distillées par les profs sont néanmoins essentielles et pratiques (elles me servent à chaques sorties et ne suis pourtant pas exempt d’erreurs).

    Une longue divaguation parce que je suis en colère de voir que les libertés de notre sport vont être entravées par des inconscients eux-mêmes parfois entrainés par des amis kiteurs (pour rappel, un jeune de 23 ans est décédé fin 2009 dans des conditions d’imprudence totale).

    Les deux fois ou on m’a demandé « d’essayer » le kite, j’ai rediriger mes amis vers les gens dont c’est le boulot (je suis pourtant régent en éducation physique).

    Pour moi, le kite plus que d’autres pratiques sportives est plus un art de vivre, une approche de l’eau et de l’air face à laquelle il convient de rester très très humble…

    Souhaitons que cette mère de famille et les autres blessès se remettent très vite !

  6. pffffff triste ce pays…beaucoup trop de règles, font chier quoi, bientot faudra un permis pour faire du vélo!!!

  7. Et si on allait tous, kitesurfeurs et kitesurfeuses protester, il faut bien comprendre que la plupart des accidents sont causés par des gens totalement inconscient et que le kitesurfeur ne s’apprend pas comme faire du vélo !!!!

  8. Bien sûr, des règles, c’est chiant. Tout le monde préférerait pouvoir naviguer en toute liberté sur des plages larges et désertes, ou avec des spectateurs avertis, qui feront attention à ne pas aller faire nager leur petite fille sous le vent des kiters, etc … MALHEUREUSEMENT EN ETE EN BELGIQUE, AVEC LE MONDE QU’IL Y A SUR LES PLAGES, CE N’EST TOUT SIMPLEMENT PAS POSSIBLE DE PRESERVER LIBERTE DU KITER ET SECURITE DE LA PETITE FAMILLE INNOCENTE QUI JOUE A FAIRE DES PATES DE SABLE … Donc des règles il en faut, pcq il y aura toujours des débutants, des confirmés qui viennent faire les kékés en envoyant des handle pass à 5 mètres du bord, ou encore des rafales plus fortes que d’autres ou des défaillances matérielles que n’importe qui pourrait subir à un moment ou un autre. Le kitesurf est probablement le sport pratiqué à la côte qui induit le plus de risques potentiels pour les autres usagers de la plage, c’est donc normal de l’encadrer en été quand la plage est blindée de monde.
    Je serais presque tenté de rajouter comme règle à celles décrites ci-dessus une interdiction 2h avant et après la marée haute (oui je sais c’est dur, mais durant les mois d’août et juillet voir 100 ailes en l’air sur la plage ou sur l’eau, avec 10m de plages et plein de monde dessus … bah c’est un carnage en puissance en cas de souci).
    Bon allez je me calme 😉 et j’espère que tout se passera bien cet été, réglementation ou pas.

  9. Ce qui me tue le plus c ‘est la règle qui demande de rester à 200m du rivage. Pour ma part, c ‘est mettre le kitesurfeur tout simplement en danger et l’empêcher de pratiquer son sport (tricks en sécurité et profiter des vagues). Pour ma part, je navigue jamais à plus de 200m du rivage, j’ai trop de crainte dans une défaillance matérielle ou une erreur de pilotage qui me demanderait de rentrer à la nage..

    Mais il est clair que des zones doivent être instaurées ( c ‘est déjà le cas dans certaines villes de la côte). Mais surtout une prise de conscience de chaque pratiquant des risques qu’il prend pour lui et son entourage.

  10. Juste un commentaire pour indiquer que je suis un débuttant ( de 38 ans) et que je commets des erreurs bien qu eje fasse le plus attention possible. L’être humain reste faillible. Parfois l’insécurité peut tant venir des débuttanst que de confirmés qui parce qu’ils sont « confirmés » sont intéléranst et jouent au « fanjo ». D’ailleurs je m’efforce de kiter tôt le matin ou en début de soirée pour assurer d’abord la technique avany de me mêler à la foule. Ils ont été aussi débuttants. D’autre part, je ne peux que déplorer une législation aussi peu ouverte , certes il faut des règles mais ils faut aussi que les baigneurs admettent qu’un certaines zones soient interdite à la baignade. Je suis membre du VVW à Heist et il faut malheureusement constater que certains violent les règles déjà existantes. C’est le cas avec le franchissement des bouées qui marquent une zône protégée dans laquelle il est interdit d’entrer. La direction du club connaît régulièrement des soucis en raison de ce type de comportement. Je susi d’accord avec le fait qu’il faut s’exprimer et souligner l’abération de certaines mesures comem la règles des 200 mètres.. que faire en cas de vent du nord?? Bon vent à tous.

  11. pas besoin d’un gouvernement fédéral pour édicter une loi relative à la mer du nord du moins à la pratique d’un sport. Les communes pourraient même prendre des mesures à leur niveau. @Ben

  12. écrivé a mr schouppe au lieux de discuter
    si il faut on deviendra des hors la loi ! et encore heureux que ce n’est pas des baigneurs qui sont blessé sinon c’était l’interdiction totale
    ceci dit cela me fais pensser a un certain post https://www.kitesurfeur.be/forum/materiel-de-kite/conseil-matos-sortie-de-stage/

  13. de toute façon il faut en effet se manisfer sur l’abérration des 200 mètres te puis il existe toujouyrs la possibilité d’un recours au Conseil d’Etat au motif éventuellement de « mise en danger »

  14. Et quoi y’aura des amandes ? A dieux la côte belge pour moi si moi de 30 neouds et 200 mètres du bord, et puis comment ils peuvent appliquer ces règles ? Elle ne seront pas du tout respectée…

  15. De toute façon encore faut il qu’il y ait un gouvernement, encore faut il qu’il fasse quelque chose, encore faut il qu’il vote des lois plus importantes avant.
    Enfin soit, c’est sur qu’il y a certaines choses qui doivent changer mais c ‘est plus dans le comportement de certains pratiquants que dans l’instauration de nouvelles lois restrivctives pour tous les pratiquants.
    Je crois même qu’avec la grandeur la côte belge il y a suffisant de place pour les baigneurs d’été et les kitesurfeurs si ces derniers naviguent sur des spots se trouvant entre les grandes villes (en face des réserves naturelles, bunkers, dunes, club de voile/kite)

  16. Bidiman :Je crois même qu’avec la grandeur la côte belge il y a suffisant de place pour les baigneurs d’été et les kitesurfeurs si ces derniers naviguent sur des spots se trouvant entre les grandes villes (en face des réserves naturelles, bunkers, dunes, club de voile/kite)

    + 1 !

  17. de toute façons qui va naviguer à la côte belge ? c’est l’horreur là bas…

  18. C’est clair que l’eau mousseuse brunâtre n’est pas très agréable. Surtout Après une mauvaise réception… Faudrait que le gouvernement change les choses ! et vote des lois sur la qualité de l’eau…
    Si on continue à kitesurfer là-dedans, on va tous devenir malade…et fluorescent la nuit..

  19. Que tu fasses du kite, du buggy ou de l’équitation sur la plage, même avec toutes les précautions ou règles du monde, tu ne pourras pas éviter en été que les beaufs viennent faire jouer leurs chiards, klebs et autres grabataires dans tes lignes, les jambes de ton cheval ou la trajectoire de ton buggy…
    Il y a 5 ans à La Panne, j’étais en planche à voile et ai failli tué un gars qui venait nager avec son gamin dans le couloir de mise à l’eau. Le mec de la sécu a débarqué et lui a collé un savon mais si je l’avais reprofilé avec mon aileron, j’aurais quand même été très mal quand bien même dans mon droit! En bref, OK pour des règles DE BON SENS mais aussi pour une information du public voire une interdiction VISIBLE des couloirs de mise à l’eau aux non-pratiquants

  20. Heu les 200 mètres pour moi c’est un maximum à ne pas dépasser. Le contraire serait tout simplement impossible et suicidaire .. donc je crois que ça a été soit mal formulé, soit mal compris !

  21. Puis.. quoi il faudra prendre un bateau jusqu’à 200 mètres puis se faire larguer et repartir d’un bateau ? La bonne blague, non je ne crois pas que ce soit ça vraiment 😉

  22. c’est exactement ce que je pensais pour les 200m, mais le pire c’est les gens qui voudrait faire des vagues…A 200m du rivage je vois pas trop comment…Cette règle entraverait tout bonnement une partie de la pratique de notre sport.

  23. Bon, en fin!!!!!! Une bon nouvelle!!!! Kiteaux – apprenez au mois le savoir vivre sur l’eau et respectez le baigneurs au mois sur les plages délimités comme les zones des baignades ou similaires. Tout le monde doit suivre les règles et Vous aussi.

  24. Aaaa! Encore une chose!! Si Vous savez pas lire et comprendre les règles que on Vous impose, comment voulez Vous les respecter? Personne ne Vous demande de Vous éloigner 200 mètres des cotes! Ha ha ha!
    Alle, bon! On se voi sur l’eau et on rigole un coup ensemble! Je viendrai Vous voir dans vos coins reculés coupés du monde et des joli nanas bronzant sur la plage 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.