La pratique du kitesurf en hiver a ses avantages. Les spots sont beaucoup moins bondés de pratiquants, le vent est plus fort et plus consistant. Mais afin d’éviter de se retrouver en situation de détresse ou de subir une vilaine hypothermie. Il est nécessaire de suivre quelques règles de base que nous allons vous rappeler dans cet article.

kitesurf_hiver-winter
Pour ceux qui habitent dans nos régions tempérées, vous retrouverez ci-dessous une liste non-exhaustive de toutes les petites choses à savoir, si vous aussi, l’hiver ne vous arrête pas pour pratiquer votre sport favoris. Certaines de ces recommandations sont également valables pour toute l’année!

Nous vous invitons à largement partager cet article et nous faire parvenir vos commentaires s’il manque quelque chose à la liste.

La météo et le choix du spot en hiver:

“La règle des 5°C”

  • Si la température est en-dessous de 5°C, n’allez pas naviguer sauf si vous avez la combinaison et le reste du matériel adapté (voir ci-dessous). En dessous, de  5°C, il fait vraiment froid!
  • Evitez les spots avec du courant en règle générale et surtout en hiver (Bras de mer et autres joyeusetés), car en cas de galère, c’est un glaçon qu’on viendra repêcher par hélico ou par bateau.
  • Choisissez un vent bien établi, tendance croissante ou stable. Évitez un vent qui aura tendance à dégringoler au fur et à mesure de la journée.
  • En hiver, il est important de regarder la couche nuageuse en plus de celle des précipitations:

kitesurf-hiver-prevision

  • Laissez tomber votre session si des précipitations sont annoncées en hiver. Le vent peut s’arrêter ou tripler, de plus cela implique que le temps sera nuageux donc pas de soleil pour vous réchauffer.

Il peut y avoir 5°C, mais si le soleil brille toute la journée, vous aurez une top session et même un petit coup de soleil en fin de journée.

  • En eau profonde, 500 m c’est loin, c’est long et ça rime avec glaçon !! Vous n’aurez pas le temps de les nager avant que vos membres vous lâchent  ou même qu’un ami vous ramène avec son kite jusqu’au bord.
  • Choisissez de préférence un spot où vous avez pied sauf si vous êtes un adepte des vagues.
  • Favorisez un spot avec une surveillance et/ou avec des douches ou vestiaire pour se changer au chaud. Certains d’ailleurs enfilerons leur combinaison de moitié avant de prendre la route.

Le matériel et les habits en condition hivernale:

  • Ayez du matériel récent et bien entretenu. Cela veut dire:
    -Rincer à l’eau douce et faire sécher sa barre après chaque session
    -Toujours sécher son kite si vous l’avez remballé mouillé lors de votre dernière session. Conservez le dans un endroit chaud et sec, donc pas dans un garage froid et humide ;).
    -Idem pour la combinaison, rincer à l’eau douce et la faire sécher  sans rayon direct du soleil. Les ennemis du néoprène sont le sel et le soleil quand la combinaison est sèche.

kitesurf-neoprene-gant-bonnet

  • Chaussons, gants, cagoule sont IN-DIS-PEN-SABLES ! (Sauf si vous êtes Bretons)
    Pour ma part, j’ai une petite préférence pour les bonnets néoprène Airflex et les gants open palm. Mais s’il fait vraiment froid, la cagoule et le gants fermés sont une nécessité.
  • Vérifiez bien que votre cagoule possède une double membrane, une pour en dessous de la combi et une par dessus
  • Choisissez des gants dans lesquels vos mouvements ne sont pas trop réduits. Par exemple un gant qui nécessité trop d’effort musculaire pour serrer le poing vous donneras rapidement des crampes.
  • Prenez des chaussons avec une semelle en caoutchouc ! Les chaussons en néoprènes se percent trop facilement avec un petit coquillage et n’isolent pas du tout du sol.
  • La combi-sèche, c’est effectivement le top surtout si vous êtes adeptes des sessions en-dessous de 5°C.
  • Une combi 5/3 bien entretenue avec coutures enduites est le minimum. Certains enfilent 2 combis, certains utilisent des combis de plongée (un peu coincé, mais ça marche!)
  • Si votre combinaison 5/3 est trop vieille, vous pourrez trouver des Tops Neoprene avec cagoule intégrée. (voir produit du milieu de l’illustration ci-dessus)

 

Le plus important est d’éviter les infiltrations d’eau à tout pris et éviter le méchant coup de froid avant la session quand vous êtes en train de vous changer sur le parking.

Les astuces et derniers conseils

  • Manger un bon repas 2/3h avant d’aller naviguer ou même le jour d’avant (pâtes, oeufs, protéines et sucres lents…)!! Le froid requiert à votre corps énormément d’énergie tout au long de votre session.
  • N’ALLEZ PAS NAVIGUER TOUT SEUL !
  • NE JOUEZ PAS AU SUPER HEROS SI VOUS N’EN ÊTES PAS UN
  • SORTEZ DE L’EAU SUFFISAMMENT Tôt AVANT le COUCHER du SOLEIL! Un galère peut arriver surtout en fin de session avec la fatigue et vous devez encore tout ranger!
  • Les gants et les chaussons se mettent par dessus la combi ou par dessus si vous avez de bons velcro straps au niveau des chevilles.
  • On évite de s’essayer au Backmobe 5 switch double HP pour la première fois à plus de 100m du bord. Le risque de perte de planche et/ou de dégât sur le kite est élevé.
  • Un thermos de thé, c’est vraiment cool en fin de session et vous permettra de récupérer la sensibilité de vos mains tout en douceur.
  • Il se pourrait que vous frigorifié vos mains après les 15 premières minutes de navigation. Arrêtez-vous, faites une pause. En 5 minutes, votre sensibilité devrait revenir et cela pour tout le reste de votre session.

N’oubliez pas quand la mer gèle, il est temps d’arrêter 😉 ! Le Kitesurf ne se pratique pas uniquement sur l’eau, mais aussi sur le sable, sur l’herbe et sur la neige!! N’hésitez pas à essayer ces autres facettes de notre sport !!

Allé, quelques images pour terminer,

Bonne nav à tous !! Peace & Keep Riding !!