How to make a Self-Rescue in kitesurf?

Voici un petit refresh pour tous les riders expliquant comment faire un self-rescue.


 

  • Déclencher le largueur de l’aile
  • Récupérer la barre
  • Enrouler une ligne (souvent l’extrême gauche ou droite)
  • Arriver au kite et utiliser les bridages pour récupérer les deux extrémités de l’aile et se faire une embarcation de fortune
Tips: Si le kite est grand et trop gonflé, il peut être intéressant de dégonfler légèrement l’aile en pinçant la pipette de gonflage afin d’avoir plus facile de le plier en deux pour récupérer les deux extrémités.

About Bidiman

Jérôme, @lias Bidiman sur le forum est le fondateur du forum et de l'école Kitesurfeur.be. Passionné par l'informatique et le Kitesurf, il en a fait son métier en reprenant le magasin de kitesurf Billykite.be à Bruxelles. Il contribue aussi au développement et à la défense du kitesurf en Belgique avec l'ASBL: Belgium Kitesurf Association.

8 comments

  1. Oui enfin ça c’est quand il y a encore du vent..
    Sinon, dégonflage de l’aile, on l’entour autour de la board (pas ailerons) et on “surfe” comme un enfant jusqu’au rivage, si je me rapelle bien les cours IKO.

  2. Par curiosité, il y en a d’entre vous qui l’ont déjà fait ?
    Dans le cas de l’exercice ou en situation réel ?

  3. Et on risque pas de se prendre avec les lignes qui coulent sur un objet au fond de l’eau (algues, rocher, etc..) ? Je pensais qu’il fallait commencer par enrouler une ligne puis enrouler aussi les autres après quelques tours avec la première ?

  4. Plus de vent. Ton kite tombe à l’eau, il se met dans tous les sens…
    Tu commences par garder tes lignes tendues en nageant, direction opposée au kite. En même temps tu remballes tes lignes sur ta barre, comme pour la rangée. Une fois arrivé au kite, soit il y a du vent et tu t’en sers, soit il y en a pas ; tu dégonfles un peu, tu pack le tout, et tu rentres.. en espérant qu’il n’y ait pas trop de courant, et que le vent ne reprenne pas 😉

    Jamais fait, que ce soit en cours ou non, le type m’avait dit “on va perdre trop de temps, si t’as compris et que tu retiens la procédure, c’est le principal. Je ne te le souhaite pas”. C’était déjà arrivé au type, donc ça marche.. C’était au states mais c’est ce que j’ai retenu 😉

  5. effectivement, il faut replier une ligne au début, mais suffisamment pour qu’elle fasse au moins l’envergure de ton kite. et ensuite tu peux replier les autres avec. Ceci permet d’éviter que ta voile puisse reprendre le vent, car il y a une ligne clairement plus courte que les autres et donc ==> effet drapeau.

  6. Hum… Ca a pas l’air facile à faire quand même…

  7. Tout à fait je recommande à tout le monde de le faire au moins une fois, quand les conditions de vent sont pourries pour la nav.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.