Home >> Kitesurf Europe >> How to Jump massive and get Big air !!

How to Jump massive and get Big air !!

Quelques explications de la part de pushkiting.com afin de pouvoir envoyer du gros, du big Air!


Check Also

F-One Kiteboarding 2017 Collection – LINKED the Movie

Comme à sa grande Habitude F-One Kiteboarding nous présente sa collection 2018 avec une super …

11 comments

  1. Sympa, mais j’ai pas tout compris. En gros, il y a un truc que je ne comprends pas très bien pour envoyer des big-jump…

    Est-ce que lorsque l’on ramène le kite à 12h00, est-ce qu’il faut relacher un peu la barre et commencer à la tirer quand le kite se trouve à 11h00 ou qqch comme ça… ou bien il faut y aller franco et tirer directement à fond depuis le début. Quand je fais ça, je me fais plutôt arracher vers l’avant d’autant plus que j’essaye de remonter au vent avec ma planche. D’autre part, est-ce qu’il faut remonter au vent avec sa planche ?

    Bon, au moins, j’aurai compris pourquoi quand je tape un jump avec une 12, je le rentre sans problème, et que par contre avec une 9, je me prends parfois des tôles assez violentes. Question de timing.. 😉

  2. s(n)ico, tu prends des tôles assez violentes car tu oublies de sourire pour le caméra…

  3. Je crois que j’ai encore à apprendre pour l’atterrissage, mais je suis pas trop loin 😉

  4. AUTANT SE METTRE AU PARACHUTISME LOL

  5. Bidiman

    Tout est une question de timing, et de feeling.

    La première chose est de sentir qu’on a une bonne vitesse, une bonne tension dans les lignes et une sensation du kite bien réactif.

    Si on est sur du flat:
    -il va falloir se laisser tomber en arrière et cranter au maximum pour transformer la vitesse en tension dans les lignes (= “popper” “utiliser le pop”). En même temps il faut ramener le kite à 12h. Il faut arriver à synchroniser l’arrivée du kite à 12h avec votre position la plus penchée en arrière.
    -Maintenant, vous n’avez plus de vitesse, tout est transformé en tension dans les lignes. Il est temps de tirer sur la barre a fond et pousser sur les jambes et c’est parti pour le pilotage.
    -ne restez pas crispé sur votre barre. ballader votre kite à gauche et à droite légèrement afin de sentir que vous êtes toujours au contrôle.
    -deux possibilités pour atterrir: “kiteloop” ou “tirer relâcher”. le tirer relâcher marche bien avec les kite hybrides mais pas avec les C-shapes. 1m avant d’atterrir, relâchez la barre et retirer un bon coup avant de poser en faisant diriger le kite vers le bas (pour avoir de la vitesse tout de suite après). ca va vous permettre de refaire un mini-jump, vous permettant ralentir complètement votre descente.
    Le kiteloop de fin de saut, il ne faut pas en avoir peur, parfois il est une nécessité (pour éviter l’effet balançoire,…). Au sommet de votre saut le kite passe parfois au delà de votre tête, pour pas tomber comme un caillou et voir votre kite se déventer, il est nécessaire de faire faire un loop au kite afin de le renvoyer devant vous. le kite doit avoir fini son loop et pointer légèrement vers haut (gauche ou droite) au moment de l’atterrissage.

    Avec les vagues c ‘est la même chose: mais vous devez synchroniser la fin du pop avec l’arrivée sur la vague à fond de balle. La vague vous permettra plus facilement de transformer votre vitesse latérale en vitesse verticale. Une fois en l’air c’est la même. Pensez à piloter et rester mettre de votre en kite en le faisant bouger un peu à gauche et droite et relâcher et tirer légèrement la barre pour sentir comment il réagi.
    nb: pour les premiers sauts avec des vagues, évitez de les faire à fond de balle comme expliqué car ca dépote grave.

    Tout est une question de synchronisation et de feeling! Commencez par des petits sauts et voyez si vous arrivez à maitriser et comprendre les différentes étapes. Et surtout n’oubliez pas de regarder à votre gauche, droite et derrière vous s’il n’y a personne avant d’envoyer!!

  6. Moi j’avais eu un cour en live de bidi à Rilland 😀

  7. faut arrêter la théorie… tenter, et vous y arriverai

  8. Commencez sur le flat, c’est beaucoup plus facile.
    Avec un vent constant, c’est un jeu d’enfant. C’est en essayant qu’on y arrive, testé et approuvé !

  9. Non justement c’est plus facile sur des vagues, parce que pas besoin de savoir poper tu utilises la vagues comme un tremplin !!

  10. pour sauter bien haut tu peux utiliser la vague comme tremplin, mais tu dois poper en même temps. Au début si tu veux apprendre le timing et tout, vaut mieux commencer sur du flat. Sur des vague tu fera un saut horizontale

  11. Bidiman

    pour commencer le flat c ‘est mieux. car on apprend a gérer son pop. ensuite avec les vagues on envoie son pop en même temps que les vagues à là c ‘est la fête à la maison! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *